Vous êtes ici : Accueil > Développement Durable/Club solidarité > sortie au C H E N E
Publié : 2 décembre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

sortie au C H E N E

Première grande sortie réussie pour le Club environnement. Nous sommes allés passer le dimanche après-midi (le 6 novembre 2011) à la fête de l’oiseau. Nous avons pu ainsi voir ce joli phoque veau-marin.

En fait, il ne s’agit pas tout à fait d’un vrai car ce n’est plus qu’un animal empaillé. Mais alors quel est le rapport avec le C.H.E.N.E ? Rien à voir bien sûr avec l’arbre (quoique...). Le C.H.E.N.E est une association de sauvegarde des animaux. Leurs bâtiments se trouvent près d’Yvetot. Il y a d’abord un musée où l’on présente les différents animaux que l’on peut rencontrer en Normandie. Ces animaux vivent dans l’estuaire de la Seine, dans la Manche ou les forêts d’où de nombreuses vitrines avec des animaux empaillés.
Les autres bâtiments sont consacrés à la sauvegarde des animaux blessés ou en piteux état qui sont amenés au centre. Ici, on les bichonne, on s’en occupe et on les retape pour pouvoir les relâcher après en pleine nature.
Et oui, il arrive que des pétroliers (bateaux transportant le pétrole) s’échouent près des côtes et c’est la catastrophe : on appelle ça une marée noire et les pauvres oiseaux viennent s’engluer dedans sans pouvoir redécoller.
L’autre spécialité du centre, c’est les phoques gris ou phoques veau-marin que l’on peut rencontrer en Manche et même dans l’estuaire de la Seine. Malheureusement, de temps en temps, des petits trop fragiles sont récupérés au centre où on va les nourrir avant de les relâcher dans la mer.
On trouve aussi au centre tous les autres animaux que l’on peut voir dans nos campagnes ou forêts : hérissons, faons,... et beaucoup d’oiseaux.
Beaucoup d’entre eux meurent au centre car sur 100 animaux recueillis, seulement 40 à 45 sont relâchés et dans 90% des cas, l’homme en est le principal responsable. Chasseurs, accidents de la route, empoisonnement : il semble que les hommes aiment les animaux mais pas toujours de la bonne façon.
Nous avons pu profiter aussi lors de notre visite d’une conférence "des dinosaures aux oiseaux" qui montre que les oiseaux sont tous des descendants des dinosaures.
Antonin a pu aussi profiter d’une manipulation sur une pelote de réjection d’une chouette et découvrir dans les os cachés les restes d’un rat mulot (et oui, il faut bien que tout le monde mange)
Enfin en repartant, nous avons fait une petite visite à un très vieux chêne (et oui, on vous en parlait au début) tellement grand qu’un abbé en 1696 a décidé d’y construire deux petites chapelles.
Bref une bien belle après-midi malgré un temps plutôt maussade mais rien n’arrête, et surtout pas la pluie, les courageux du club.
Un grand merci aussi à Mme Desjardins, bienveillante et généreuse accompagnatrice ainsi qu’à deux élèves, Damien et Djarid, qui nous ont accompagnés.