Vous êtes ici : Accueil > CDI et Orientation > les coups de coeur > BD 1 : pour tous les bédéphiles du collège
Publié : 13 janvier 2007
Format PDF Enregistrer au format PDF

BD 1 : pour tous les bédéphiles du collège

Bien sûr, tout ce qui va suivre n’engage que moi et n’est qu’un avis subjectif des BD en général et de l’essentiel en particulier.

Pour commencer :

les basiques

Il faut avoir lu une fois un album de Boule et Bill, un album de Gaston Lagaffe, des histoires courtes, une page voire même parfois une simple suite de 4 cases, avant de passer à des histoires complètes.

L’esprit comique, les clins d’oeil et les références foisonnent dans Astérix (voir au CDI) d’Uderzo et Goscinny (les 1ers, pas ceux réalisés en solo)
- la zizanie
- le combat des chefs etc...

Pour tous, au moins un album de Tintin, période sans le capitaine Haddock : l’île noire et avec notre cher capitaine, les deux tomes du Secret de la Licorne et du Trésor de Rakham le rouge (voir au CDI)

On arrive ensuite à évoluer vers d’autre cieux plus aventureux :

l’aventure

Aventure mais surtout anticipation avec Blake et Mortimer, Le secret de l’Espadon est un grand moment ainsi que La marque Jaune (voir au CDI)

Si on est adepte de l’antiquité, les aventures d’Alix sont à recommander, certains seront rebutés par le texte, souvent long, mais il ne faut pas se priver du plaisir d’un Alix l’intrépide ou des Légions perdues. De l’aventure , des combats un brin sanglant...(voir au CDI, en français mais aussi en latin)

Vous me direz que tout cela manque singulièrement d’héros féminin. C’est vrai que la BD est très masculine depuis sa création, mais quelques héroïnes ressortent :
Yoko Tsuno, pour rester dans le même genre que Blake et Mortimer et plus récemment Navïs dans la série Sillage (une série de science fiction vraiment très sympa)

Il n’y a pas que Titeuf , l’élève Ducobu et le petit spirou, dans la vie, il faut grandir et oser partir à l’aventure...