Par : Paris D.
Publié : 17 mars 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

Sortie à Paris en février 2008

Diaporama

En nous dirigeant vers la Comédie Française que nous allons visiter, nous passons le long de la salle dans laquelle Molière répétait et jouait.

En effet, la Comédie Française n’existait pas à son époque.

Nous nous sentons l’âme de comédiens en entrant dans le bâtiment par l’entrée des artistes.

Lorsque l’on vient au spectacle, c’est par l’autre porte que l’on rentre.

A l’intérieur nous admirons la salle rouge et or à l’italienne. Il s’agit de la Salle Richelieu, l’une des trois salles de la Comédie Française.

La conférencière chuchote pour nous expliquer l’organisation de la salle car des techniciens sont en train d’installer le décor d’une pièce et travaillent sur la lumière. Nous découvrons aussi un des foyers des artistes dans lequel ils suivent le déroulement de la pièce en attendant d’entrer ou de retourner sur scène. Et bien sûr, nous avons vu LE fauteuil du Malade Imaginaire.

La taille de la Comédie Française est imposante.

L’un des murs extérieur est orné de médaillons représentant les grands dramturges français dont Molière.