Vous êtes ici : Accueil > Le journal du collège > Evènements culturels > Cinéma > High School Musical 1
Par : 6web2013
Publié : 21 janvier 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

High School Musical 1

Fiche technique 


Synopsis 

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Pour le jour de l’an, Troy Bolton et Gabriella Montez se recontrent pour la première fois sur la chanson The Start of Something New chantée en duo. Au retour des vacances, ils se retrouvent dans la même classe à "East High", le nouveau lycée de Gabriella dans le Nouveau Mexique où elle vient d’emménager avec sa mère.Ga­briel­la Mon­tez (Va­nes­sa Anne Hud­gens) ar­rive au lycée de East High. Elle y fait la connais­sance de Troy Bol­ton (Zac Efron), ca­pi­taine de l’équipe de bas­ket lo­cale, les Wild Cats, et star de l’éta­blis­se­ment. Par un coup du sort, ils se dé­couvrent tout deux un don pour la chan­son, et hé­sitent à re­mettre en cause leurs ac­ti­vi­tés pour par­ti­ci­per à la co­mé­die mu­si­cale or­ga­ni­sée par le lycée...Gé­né­ra­le­ment, dans des sé­ries de films, voir l’épi­sode trois avant l’épi­sode un n’est pas la meilleure chose à faire. Pour­tant, il m’est évident que l’ordre de vi­sion­nage des High School Mu­si­cal ne pose aucun souci, puisque ce pre­mier opus res­semble à s’y mé­prendre au troi­sième, à un dé­tail près : Ga­briel­la et Troy ne se connaissent pas en­core. Mais à l’ins­tar de Nos années Lycée, il est im­pen­sable que les deux ado­les­cents ne fi­nissent pas dans les bras l’un de l’autre. Aussi, en quelques mi­nutes, les voilà réunis sur une scène à chan­ter et à se dé­cou­vrir vo­ca­le­ment. La suite ap­par­tient à la co­mé­die ro­man­tique de base : dé­cou­verte, fas­ci­na­tion, prise de tête (com­plot des amis, hon­teux), et happy end. S’y greffent alors quelques his­toires de bas­ket et de co­mé­die mu­si­cale, à la ma­nière de Nos an­nées Lycée. Tout comme son illustre petit frère ciné, Pre­miers pas sur scène se com­plait dans la niai­se­rie bon­bon et le po­li­ti­que­ment im­pec­cable, sans tache et sans gros mot. Les pa­roles des chan­sons, une fois tra­duites, sont à se taper la tête et celles de ses co­pains contre les murs, au mi­ni­mum, d’au­tant plus qu’elles re­flètent exac­te­ment la si­tua­tion dans la­quelle se fourrent les per­son­nages. Ceux-​ci n’ont d’ailleurs rien à en­vier aux des­ti­nées des pro­ta­go­nistes créés pour les pa­quets de cé­réales, à com­men­cer par Va­nes­sa Anne Hud­gens qui se fige dans son sou­rire un peu ab­sent. Même les vi­lains Shar­pay et Ryan af­fichent une cer­taine sym­pa­thie, mal­gré leurs pe­tits coups four­rés assez in­of­fen­sifs. Le (télé)film gagne ce­pen­dant à être vu par sa bonne hu­meur com­mu­ni­ca­tive et ses mé­lo­dies en­traî­nantes, sou­te­nues par d’ex­cel­lentes cho­ré­gra­phies assez bien ré­glées (bien sûr, d’une en­ver­gure un peu in­fé­rieure à son ho­mo­logue ciné). Cer­tains mor­ceaux sont évi­dem­ment plus réus­sis que d’autres, mais sont tous glo­ba­le­ment de bonne fac­ture.

(source : wikipédia)

Caractéristiques

Emotion : * * * * *

Chanson : * * * * *

L’amour : * * * * *

Chorégraphie : * * * * *

Note du film :

Scénario 4/5

Réalisation 4.75/5

Décors / Costume 5/5

Acteurs : 2.5/2.5

Bande Son (musique...) 2.5/2.5



Total 18.75
Un début de High School Musical très très bien réussi, que j’adore et que je conseille à un public qui aime les comédies musicales.

Répondre à cet article

5 Messages

  • High School Musical 1

    Janvier 2009, par ancien élève affligé

    Désolé, mais 18.75 pour high school musical, ... C’est pas possible ! Le cinéma court à sa perte.
    A moins que ce ne soit du cinéma pas ... Mon hypothèse : une débauche dégoulinante de bons sentiments, emplie de niaiseries. 2.5/2.5 pour la musique, on pourrait croire que c’est de la musique, on frise les "jonas brothers" ! 4/5 pour le scénario, on pourrait croire que c’est un film !

    Répondre à ce message

    • High School Musical 1

      Janvier 2009, par Confucius réincarné en maître Jedi

      Que l’ancien élève affligé soit indulgent et humble, il a sans doute oublié qu’il a, comme nous tous, vu quelques niaiseries avant d’accéder aux hautes sphères de la cinéphilie... icones_peda

      L’homme sage apprend de ses erreurs ; l’homme plus sage apprend des erreurs des autres.

      Répondre à ce message

      • High School Musical 1

        Janvier 2009, par

        La note est-elle justifiée pour autant ? Les niaiseries ont beau être répandues, elles restent des niaiseries !

        Répondre à ce message

        • High School Musical 1

          Janvier 2009, par Paris D. alias Confucius

          L’ancien élève affligé est-il tellement bouleversé par cette note qu’il en oublie de s’identifier ? Il ne faut pas se mettre dans des états pareils !

          Pour justifier l’attribution de la note, je dirai qu’il faut bien se lancer un jour ; le sens critique dépend de ce qu’on a vu ou lu auparavant, c’est en cela qu’un jugement critique reste très subjectif. Ceux dont c’est le métier tentent de ne pas oublier la fraîcheur d’esprit et l’innocence du regard ; ceux qui débutent en sont victimes. Un peu de patience, notre critique devrait gagner en maturité.

          Ceci dit, je me fais l’avocat du diable sans même avoir vu le film... Mais j’ai vu (et apprécié) tant de navets que je serais prête à faire l’apologie de n’importe lequel d’entre eux par refus d’un snobisme culturel et intellectuel...

          Répondre à ce message

    • High School Musical 1

      Janvier 2009, par Quevallier S. alias Poil à gratter

      Si je comprends bien , pour pouvoir critiquer un film , il faut l’avoir vu ! L’ancien élève affligé aurait-il été payé pour le voir, ou l’a-t-il vu de façon totalement volontaire ? Jusqu’au bout ?

      Répondre à ce message